Programmes Parcours pour flûte seule

Les formules Parcours sont des rencontres avec le public.

Elles retracent le parcours de François Veilhan, flûte seule (avec les quatre flûtes), auprès de compositeurs d’aujourd’hui.

Des pièces ont été reprises, approfondies avec les compositeurs, d’autres écrites à l’attention de l’interprète :

Adam Walrand, Nicolas Bacri (sur Pascal), George Benjamin, François Bousch (2 solos dont 1 avec électroacoustique), Jean-Luc Darbellay, Philippe Festou, Patrice Fouillaud (6 solos dont 1 avec électroacoustique. Option avec videos de J.P. Sportiello), Alain Fourchotte (4 solos dont 1 avec images d’Henri Matisse), Gérard Garcin (sur un texte de Jean Giono, avec petites percussions), Ada Gentile, Alastair Greig, Philippe Hersant, Philippe Hurel, Betsy Jolas, Philippe Legrandgérard, Dominique Lemaître (4 solos dont un sur un texte d’Alexis Pelletier), Alain Louvier (3 solos : avec images et mise en espace, avec électroacoustique. Sons fixés et théâtre musical), Bruno Mantovani, Olivier Messiaen (captation et réécriture de chants d’oiseaux), Tristan Murail, Arnaud Petit, Michel Pétrossian, Gianni Possio, Biagio Putignano (4 solos), Jean-Christophe Rosaz (2 solos dont un avec petites percussions, et un avec mise en espace), Kaija Saariaho, Giacinto Scelsi (3 solos), Roger Tessier (mise en espace)…

De nombreuses variantes peuvent être envisagées :

  • thèmes conducteurs (musique et images, sons fixés et partie instrumentale, musique et texte…)
  • parentés esthétiques
  • confrontation de langages différents.
  • Un lieu particulier (église, galerie, hall …) infléchira le programme, caractérisé aussi par la mise en espace des oeuvres.

L’éclairage installe des niches d’écoute et de perception.

La création d’une nouvelle œuvre, la confrontation avec d’autres artistes (compositeurs, plasticiens, poètes, interprètes…), la rencontre d’autres publics (étudiants, habitués d’un Festival, d’un lieu, visiteurs d’expositions, cercles littéraires…) peuvent être l’occasion de relire, refondre l’un ou l’autre de ces programmes.

La présentation orale des pièces et des fils conducteurs est souvent nécessaire.